Je suis contente de te retrouver pour mon premier Do It Yourself. Cela fait un petit moment que j'y pense et ça y est, je me lance ! A partir de maintenant je partagerais donc avec toi mes trouvailles à fabriquer 😄 Pour ce premier DIY je te propose de découvrir l'attrape rêves.

2017-02-06 16

    Et pour plonger les enfants dans le bain, voici une petite histoire sur la légende du dream catcher (trouvée sur wikipédia ;-))...

"Il y a bien longtemps, lorsque le monde était encore jeune, dans un village autochtone, un Amérindien dormait avec ses frères et ses sœurs dans leurs maison longue.

Un jour, l’homme partit à la chasse pour aller chercher le repas pour les prochaines lunes. Il partit loin, afin de trouver un orignal s’abreuvant d'eau de source pure coulant de la montagne. Il traversa rivières et fleuves avec courage et détermination, sans apercevoir de chevreuils, ni d’orignaux dans les environs. Il décida alors de partir vers une montagne, songeant que le repas allait bientôt être servi. En chemin, il aperçut une grotte immense dans laquelle pouvait se trouver n’importe quelle bête. Il y entra en y projetant tous ses espoirs.

Dans la grotte, l’orignal était absent. A la place un esprit malveillant s'y trouvait. L’homme se sentit mal, certain d'une sombre présence dans ces profondeurs. C’est alors qu’une bête surgit. Des yeux couleur de sang, un poil noir comme la nuit, un museau retroussé et des crocs prêts à mordre la chair. L’homme sursauta et s'enfuit, paniqué, abandonnant son arc derrière lui, avec une minuscule lueur d’espoir de rester en vie.

De retour au village, l’homme avait les bras vides. Pas de nourriture, ni d’armes pour chasser d’autres bêtes. Et il était terrorisé à l’idée de retourner à la chasse.

Le soir-même, il n’arriva pas à trouver le sommeil. Des qu’il s’endormait, il voyait encore ces deux yeux couleur de sang le fixer et la bête au poil noir prête à le dévorer. Le soir suivant, il essaya à nouveau de dormir, mais sans résultat. Nuit après nuit, lunes après lunes, l’homme ne pouvait plus dormir sereinement. L’esprit de la bête aux yeux de sang le hantait. Plusieurs soleils passaient et rien ne changeait.

Une nuit, l’homme se leva après un cauchemar. Il sortit du village et partit vers la forêt. Mais, exténué, il s’endormit sur le sol couvert de branchages.

Le lendemain à l’aube, l'homme se réveilla impressionné : il n’avait fait aucun cauchemar. Il leva les yeux et aperçut une toile d’araignée où perlait la rosée du matin.

L'homme s’endormit toujours près de la toile qui, au matin, s'illuminait des rayons du soleil.

Puis, il raconta cette histoire à son peuple, qui adopta cette technique."


Maintenant qu'on sait à quoi ça sert, on a plus qu'à s'y mettre.

Matériel :

Materiel dream catcher

    - Un anneau en métal (j'en ai trouvé en magasin de loisirs créatif destiné aux abat-jour) celui-ci fait 15cm de diamètre, je trouve que c'est une bonne taille,

    - Du masking tape du coloris de ton choix (loisirs créatif ou chez Action ;-))

    - Du fil un peu épais (style fil de laine, de canevas, pour les tableaux ... ce que tu as dans ton placard en fait mais évite le fil à coudre, trop fin. pour accrocher les plumes à la fin tu peux te faire plaisir et prendre aussi du fil avec dentelles ...)

    - Des perles,

    - Des plumes dans les coloris choisis (s'il te plait regarde bien la provenance, j'en ai vue provenant de véritable animaux !!)

Prix de revient :

  1.39€ pour l'anneau (trouvé chez Cultura)

+ 0.85€ pour 3 rouleaux de masking tape chez Action (et j'ai pas tout utilisé !)

+ 1.99€ par sachet de plumes (tu peux compter deux couleurs différentes mais tu n'utiliseras pas tout ;-))

+ des restes de perles et de fils

= 4.23€ (dont du materiel que tu ré-utiliseras)

Et voilà, te voilà fin prêt pour attaquer.

 

Etapes:

    Il faut commencer par entourer l'anneau avec le masking tape. Pense à décaler un peu le masking tape à chaque tour pour avancer le long de l'anneau. Une fois que tu as fait le tour, il suffit de mettre une ficelle en haut.

anneau

     Ensuite, c'est la partie la plus délicate, il faut faire la toile. Il existe plusieurs façons de la faire, je t'en montre deux :

- Une simple, pratique avec les enfants :

 

- Une autre qui demande un peu plus de dexterité :

 

DIY dream catcher - attrapeur de rêves

    Bien sûr, je n'ai pas pris assez de fil pour te faire la démonstration (si ça t'arrive, tu peux faire des noeuds) Mais tu y vois le principe : deux carrés décalés et sur le troisième passage, tu passes le fil à peur près au milieu du côté du carré. Comme tu peux voir, cette façon est un peu plus compliqué, il faut donc être patient et avoir un peu de dexterité.

    Chaque attrapeur de rêves est différent (tu même ajouter des perles sur la toile) et c'est ça qui est bien. L'enfant peut fabriquer le siens et il attrapera ses cauchemars. Il existe d'ailleurs plein d'autres techniques pour faire le dream catcher, à toi de trouver celle qui te convient.

    Et pour finir, tu attaches les fils, deux, trois, quatre ... comme tu veux,en bas de ton dream catcher et tu colles les plumes choisies au pistolet à colle (partie délicate, si tu ne veux pas bruler les doigts des enfants, fait le toi même). Je te montre quelques réalisations faites avec des enfants de 7-10 ans.

1489854358322

Voilà une activité qui demande environ 2h avec les enfants qui seront bien content d'être protégé des mauvais rêves.

Tu t'es lancé ? Je serais contente d'avoir ton avis et de voir ta photo ;-D

 

Pour être sûr de ne rien rater, tu peux t'inscrire à la newsletter (envoie uniquement lors des nouveaux articles) ou me suivre sur pinterest

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer